Rétrospective

Je ne voulais pas prendre de résolutions à proprement parler pour cette nouvelle année car je n’aime pas ça!! Mais je vais me fixer des objectifs à atteindre pour cette année !! Car je le sais, je le sens, cette année est une année de changement, une année d’évolution.

Elle commence fort cette année 2020, mais je compte tirer profit des « expériences » que j’ai eues. Pour vous re situer dans le contexte, de ma prise de conscience aide ce qui est entrain de s’amorcer:

Septembre 2017: J’ai accédé à un nouveau poste que je convoitais (non sans mal) au sein de mon entreprise. J’ai travaillé dur pour l’obtenir et quelle fierté j’ai ressentie ..WAHOU ! Soutenu par mon hiérarchique direct qui à su me faire prendre conscience que j’étais capable et que je méritais ce poste, il a cru en moi et je ne le remercierai jamais assez pour ça !! J’ai quand même eu le droit à des remarques venant d’un autre de mes supérieurs que j’ai très mal prises mais pour être honnête je ne m’y attendais pas donc je n’ai pas su lui répondre, je me suis sentie blessée vous n’imaginez pas comment mais je n’ai rien dit, j’ai pris sur moi. Cette année 2017, en parallèle à été riche en voyages, en ballade, nous avons revu des amis que nous n’avions pas vu depuis longtemps, en somme, ma vie perso était sereine.

2018: Mon année 2018 au niveau de ma vie professionnelle, se passait bien , j’étais dans la plupart de mes objectifs. Du coté de ma vie perso, c’était toujours aussi serein, avec des amis nous avions prévu de passer 1 semaine en Corse au mois de juin 2018, des vacances fin juillet dans le sud avec notre fils et d’autres amis, un voyage en amoureux à Rome en août, la Vie avançait tranquillement, mais avec un coté hyper excitant. Fin mai 2018, j’ai été prise d’un mal de tête que j’ai trainé plus d’une semaine, j’étais très mal, bien évidemment je n’ai pas pris le temps d’aller chez le médecin, et oui on ne va pas consulter pour un simple mal de tête ^^!! Mais ne tenant plus, je décide de filer à la pharmacie entre midi et deux, pour obtenir un médicament plus fort que le paracétamol ou l’ibuprofène car ça n’allait plus! La pharmacienne m’indique que ce n’est pas normal, qu’elle ne peut rien me donner de plus « fort » et qu’au vu de la durée de mon mal de tête, je devrais aller consulter un médecin! de retour au travail j’en discute avec mon directeur qui me permet de partir un peu plus tôt pour aller chez un médecin car on voit bien que mon état ne va pas en s’améliorant ! La doctoresse me demande ce qu’il m’arrive je lui explique que ce n’est certainement pas grave mais que j’ai ce mal de tête qui ne me lâche pas, bref elle me prend la tension, coté droit, deux fois puis coté gauche. Là elle me demande si je suis seule, si quelqu’un peut me conduire aux urgences car je suis à plus de 17 de tension.. je tombe des nues! Je rentre à la maison, et je demande à David s’il peut m’emmener aux urgences, la dans la peur il me « gronde » car je n’ai rien fais avant! Il a peur et moi aussi mais j’essaie de ne pas trop le montrer, Aaron est avec nous. Ils me déposent car ils ne peuvent pas rester avec moi aux urgences, je dis à David que je le tiendrai au courant. j’ai été prise en charge rapidement, ma tension continue de monter je suis à 20! Le monsieur qui me prend la tension vérifie même que son appareil marche correctement.. j’ai peur! (Petite Pensée à Ma belle soeur, ma famille mes amis dans ce moment compliqué) S’en suit toute une batterie d’examens, la piste de l’AVC est écartée, je n’ai pas 30 ans, j’ai une tension haute et on ne sait pas d’ou ça vient.. je suis restée 3 jours à l’hôpital. La doctoresse a accepté de me laisser sortir, car j’étais en vacances la semaine suivante et que je tenais à partir en Corse. Elle m’a fait un courrier, m’a demander de partir avec un tensiomètre, et m’a demandé de filer directement aux urgences si ma tension dépassait le seuil indiqué! j’ai suivi toute les recommandations, et le programme de nos vacances à évolué en mode FARNIENTE! Je suis retournée au travail, mais j’ai du tenir 2 jours je crois, je suis retournée chez le médecin et aux urgences, car mon mal de tête et ma tension on re-grimpé en flèche. Bref j’ai eu le premier arrêt maladie de ma vie ( je ne compte pas la grossesse) j’avais toujours peur, j’avais 30 ans, de l’hypertension et un traitement que l’on a du changer à plusieurs reprises car je ne le supportais pas ! j’ai eu des moments très compliqué, mon ego en a pris un sacré coup, et oui j’ai toujours été très investie, dans mon travail, à mon propre détriment… car je ne me suis jamais vraiment écoutée. Puis fin 2018, j’ai su que j’étais enceinte de Liam pour notre plus grand bonheur.

2019: J’arrive à prendre le recul nécessaire sur cette maladie, je me concentre sur ma grossesse qui dans l’ensemble se passe bien, je suis très suivie mais je positive. Je m’occupe d’Aaron, je participe à sa petite vie, ça me fait du bien de pouvoir profiter de lui. Liam nous a rejoint au mois d’août, nous prenons nos marques à 4. Nous prenons le temps pour nous retrouver tout les 4 ensemble. Nous emmenons Aaron à Disney pour ses 5 ans, vous auriez vu ses yeux, il était trop content ! En novembre, nous sommes partis en amoureux et avec des amis à Lisbonne. Je commence à me pencher plus sérieusement sur le développement personnel, je lis plusieurs livre dont le miracle morning de Hal Elrod qui me parle énormément. La fin d’année se passe tranquillement.

2020: Je bénéficie d’un congé supplémentaire pour rester auprès de Liam, je suis reconnaissante de pouvoir en profiter. J’indique à mon travail, que je souhaite reprendre à 80% pour avoir le mercredi avec mes fils, nous n’avons pas trouvé de terrain d’entente, ça a été une réelle déception pour moi. Je décide avec le soutien de David de bénéficier de mon congé parental. Je suis le genre de personne à me poser 1000 questions, à stresser et à anticiper ce qui pourrait mal se passer bref je suis un peu perdue.. heureusement David est un réel soutien, et crois en moi. Une chose est sure, je prends conscience qu’il faut que je prenne soin de moi, ça fait quelque temps que j’y pense sans agir vraiment. J’ai finalement sauté le pas et j’ai pris rendez-vous avec une kinésiologue pour m’aider dans ce chemin. Je l’avais rencontrée en 2019, lors d’un rendez-vous pour Aaron et elle m’avait bouleversée. J’ai mis un certains temps avant de Booker ce rendez vous pour moi, par peur d’entendre certaines choses mais la c’est le moment, j’ai besoin de me recentrer, de me retrouver…

Suite dans le prochain article.. restez connecté!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :