post partum ta mè*e

Ah! Le grand sujet du post-partum! Le gros tabou, le mal enfoui, les non-dits, qui depuis peu commence à faire parler, à faire réagir ! J’ai juste envie de dire … Enfin!

Bye bye, la vie rêvée des mères parfaitement parfaite, sur les réseaux sociaux qui ne concernent pas la majorité d’entre nous! Non non bien au contraire , mais qui malgré tout peut nous faire douter, voir perdre pied !! Stop aux conseils que les gens (la plupart du temps proche) se permettent de te donner alors que tu n’as strictement rien demandé!

Le post-partum compliqué, bizarre, où nous nous sentons mal, mal dans notre corps, dans notre peau, auquel vient se greffer très souvent un état de fatigue intense … est le quotidien de bon nombre d’entre nous.

Tout un tas d’émotions, de ressentis, de contradictions .. de choses nouvelles que l’on ne maîtrise pas comme par exemple un nouveau corps à apprivoiser, un bonheur à afficher, une position de femme à conserver et pour couronner le tout une petite merveille à nos côtés qui puise une grande partie de notre énergie et que l’on découvre petit à petit!

Nous avons en tant que futur maman le droit à des cours de préparation à l’accouchement, où clairement, il est super important d’avoir un bon feeling avec notre sage-femme (d’ailleurs je remercie la mienne Marie, pour son travail, son écoute sans jugement, ses conseils, sa patience, sa présence et pour tout ce que j’oublie car elle a été disponible pour moi lors de mes grossesses). Concernant, l’après accouchement, nous bénéficions d’un suivi du nourrisson, de notre utérus et de la rééducation du périnée, mais concernant nos pensées, notre état émotionnel, voir un éventuel mal-être à gérer, c’est plus compliqué !

Personnellement, après ma première grossesse, j’ai eu une longue période avant de me retrouver physiquement et surtout mentalement plus apaisée! Aaron a été un bébé facile qui mangeait et dormait bien, de ce côté aucune ombre à l’horizon. En parallèle, j’ai mis presque 2 ans avant de retrouver une image, de moi qui me convienne! Être mère mais pas seulement!! Apprendre à composer avec le quotidien et essayer de garder la tête hors de l’eau ! Beaucoup de contradictions qui me tourmentaient, que je n’ai pas hyper bien su gérer et par conséquent que je n’ai pas très bien vécue. J’étais partagée entre être une bonne mère sans pour autant m’oublier. Culpabiliser de penser à moi, ou de m’accorder « un peu trop » de temps, tout en étant présente pour ma famille! J’ai pleuré très souvent, parfois je ne savais même pas pourquoi, et la plupart du temps soyons franche, à cause de mon changement physique, ce corps qui m’avait offert ma première merveille mais qui après accouchement m’était devenu insupportable. Ne plus rentrer dans mes fringues, et avoir du mal à retrouver un poids/corps qui me convienne. Je ne fais pas partie de ces femmes qui retrouve leur corps en sortant de la maternité, j’aurais aimé mais non… apparemment ce n’était pas pour moi ^^ En bref, je me suis pris une grosse claque … mais après tout, de quoi devrais-je me plaindre … ne devrais-je pas être la plus heureuse du monde ? et bien non! Ma bulle d’oxygène a été le programme sportif de Sonia Tlev! J’étais au plus mal émotionnellement parlant, et je ne pouvais pas rester à me morfondre, je devais me retrouver, pour moi, pour me sentir mieux. J’ai réussi non sans mal à me relever, à avancer petit à petit, un pas après l’autre… à avancer sur le chemin pour me retrouver, voir peut-être même me trouver.

J’ai mis plus de 4 ans, pour diverses raisons comme une éventuelle évolution professionnelle, des désagréments dans ma vie perso, des problèmes de santé mais surtout, surtout un goût amer de mon premier post-partum, avant de me replonger dans une nouvelle grossesse. D’ailleurs lorsque j’ai avoué à ma sage-femme que je n’avais pas super bien vécu mon premier post-partum, elle était surprise car j’ai clairement réussi à dissimuler mon mal-être … et ce, probablement par crainte d’être jugée.

Concernant, mon 2ème post-partum, je n’étais pas dans l’inconnu, j’avais « l’expérience » du premier !! Pour autant, Liam a été un bébé qui ne dormait pas… j’étais épuisée! Prête mais épuisée, le manque de sommeil a eu raison de moi. Devoir gérer Aaron, qui a vécu l’arrivée de ce petit frère de plein fouet .. devoir être femme, maman et jeune-maman .. sans trop savoir où était passée Mélissa!! C’est déstabilisant de perdre pied … j’ai voulu reprendre le travail à temps partiel mais ça ne s’est pas passé comme je l’espérais … et j’ai décidé de prendre un congé parental total ! Ça a été une sacrément belle expérience ! J’ai réussi non sans mal, en me mettant de côté souvent! En étant tiraillée entre mes différentes facettes, en n’étant clairement pas parfaite, en étant à la fois une bonne maman mais aussi une maman qui gronde, qui crie, qui s’épuise ! En traversant un confinement qui avec le recul a été plutôt bénéfique pour mon état émotionnel car David était hyper présent. J’ai voulu « trop vite » retrouver une routine nutritionnelle et sportive (lorsque j’ai eu le feu vert de ma sage-femme) , mais pour le coup je le faisais pour tenir, pour me prouver que je pouvais vite me retrouver … au lieu de cela, je me suis fatiguée, et mon retour à moi à été plus délicat je crois. J’ai eu une sorte d’obsession concernant mon poids, à vouloir trop en faire, ça n’a fait que renforcer mon manque de confiance en moi. J’ai réussi à être moins rigide (je ne sais pas comment ^^) ça a été salvateur, ça m’a permis d’avancer un peu plus vers Moi!!

J’ai compris que ce processus est relativement « lent » pour ma part, je l’accepte. Je travaille sur le fait d’être moins dure avec moi-même ce n’est pas gagné mais j’ai envie de parvenir à retrouver confiance en moi et en mes capacités !! J’apprends à être un peu plus égoïste, à ne pas être là « que » pour les autres et à ne pas m’oublier, à ne pas m’effacer.

Au début de l’année 2021, j’ai réalisé un bilan de compétences accompagnée par une coach professionnelle, qui m’a aidée à prendre conscience de mon potentiel, de ma valeur, j’avais besoin de ça à ce moment précis. Durant l’été, je suis allée voir une psychologue, pour m’aider à trouver les clefs pour me comprendre et comprendre ce qui m’entoure, je peux vous dire que je me suis sentie un peu plus légère et reboostée !! Je continue à essayer de gérer les différentes facettes qui me composent avec plus ou moins de réussite ^^ J’ai compris que je ne suis pas qu’un métier, je ne suis pas qu’une maman, qu’une fille, qu’une soeur, qu’une amie. Je suis sensible et forte, empathique, je suis honnête, je me ferme aussi facilement, Mais surtout je suis Mélissa. Tout ça pour dire que vous êtes forte mais que vous avez le droit d’avoir un moment de faiblesse, le post-partum n’est pas une période simple à gérer pour une multitude de raisons qui nous sont propres, ne vous sentez pas « mauvaise mère », « mauvaise femme », « moche » ou que sais-je. N’ayez pas honte de vous faire aider si vous en ressentez le besoin, ou encore si vous perdez pied, et surtout par le moyen qui VOUS convient et non pas parce ce que votre arrière grande tante, votre cousine au 36ème degré, la voisine ou vos proches vous imposent leur opinion. N’oubliez pas que le plus important c’est vous !

Mon envie est d’être présente pour mes amies, si elles en ont besoin dans cette période délicate, de les rassurer si nécessaire, d’être présente par un geste, une attention! Par exemple, lorsque ma copine à accouché cet été, j’ai trouvé tellement cool que sa cousine lui apporte un plat de lasagne pour qu’elle ne songe pas au repas du soir mais plutôt qu’elle prenne tranquillement ses marques avec son bébé!

Je trouve ça beau que les langues se délient un peu sur ce délicat sujet du post-partum TA M***E !!!

Un commentaire sur “post partum ta mè*e

  1. Ping : Bilan de mon année 2021 – Les inséparables

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :