Le crépuscule des fauves Marc Lévy

Je me suis rendue compte que je n’avais pas partagé avec vous la suite de « c’est arrivé la nuit » de Marc Levy : Le crépuscule des fauves.

Je l’attendais comme le Messie, j’ai tellement adoré la première partie, j’ai été littéralement absorbée et captivée par l’histoire.

Voici le résumé de l’histoire:

Maya a disparu.
Une course contre la montre s’engage sur le terrain pour les hackeurs du Groupe 9 qui cherchent à déjouer la conspiration des fauves.
Les fauves, une poignée de puissants qui s’attaquent à nos libertés.
Leur plan : créer le chaos, s’approprier toutes les richesses et régner sans limites.
Mais qui est 9 ?

Ce nouveau thriller de Marc Levy est la suite passionnante de l’aventure des 9 héros intrépides et attachants rencontrés dans C’est arrivé la nuit.
9 Robins des Bois d’aujourd’hui, 9 hors la loi qui œuvrent pour le bien au péril de leur vie.
Un roman d’espionnage engagé qui dévoile de manière éblouissante les dérives de notre époque.

Sans le moindre suspens, j’ai adoré retrouver l’histoire et ces personnages. J’ai adoré me replonger dans cet univers, dans les différents parcours des personnages, mais toujours dans l’unique but d’œuvrer pour la bonne cause et faire tomber, en les mettant face à leurs responsabilités les « grands » de ce monde! En le lisant, je me suis dit qu’il ne serait pas impossible qu’il y ai une part de vérité, que cela n’est pas si éloigné de notre monde actuel, que pour certains s’enrichir au détriment de la population n’est malheureusement pas une fiction, je trouve que le côté très « vrai » de ce roman, m’a fait encore plus percuter et aimer ces 9 personnages « héros » des temps moderne, Marc Levy met en lumière la montée de l’extrême droite, l’influence des réseaux sociaux, la puissance des lobbys pharmaceutiques… Le périple effréné reprend à travers différentes villes, différents pays comme dans le premier tome, l’auteur réussi à conserver ce rythme et à nous tenir en haleine. Nous découvrons également les personnages, plus en détails c’est très appréciable.

Devinez quoi, Marc Levy, n’en a pas fini avec cette histoire, puisqu’un Tome 3 est prévu, j’étais tellement frustrée de ne pas avoir le fin mot de l’histoire et en même temps euphorique car j’aurai le plaisir de retrouver une fois de plus le groupe 9, je ne sais pas vous mais moi quand j’aime une histoire ou une série j’ai l’impression de connaitre les personnages, de m’y attacher et j’ai parfois du mal à leurs dire au revoir ! donc c’est avec délectation que j’attend le tome 3, qui je l’espère sera disponible rapidement ^^

Le premier tome sort en format poche si vous ne voulez êtes pas encore laissé tenter! et sinon, les deux tomes sont largement disponible en « seconde main », (désolé pour le coup les Romans de messieurs Levy et Musso sont ceux que je conserve précieusement). Les autres je les revends, sur Vinted, book village

LUNa – Serena giuliano

Après Ciao Bella et Mamma Maria, Serena Giuliano nous embarque une nouvelle fois à la découverte de son pays natal: l’Italie, avec la sortie de son nouveau roman: LUNA.

J’ai apprécié les deux premiers romans de Serena Giuliano, on se laisse facilement captiver par l’histoire, ça se lit bien et clairement ça m’a permis de m’évader un peu de cette ambiance COVID morose.

Quand l’autrice, à annoncé la sortie de son dernier roman sur Instagram, j’étais très intriguée, j’ai apprécié la voir émue, stressée et fière de cette sortie, finalement comme nous lors de la lecture, elle est passée par différentes émotions, j’ai trouvé ça très touchant et authentique.

La couverture du livre est très jolie et énigmatique au premier abord, très vite on fait le lien avec l’histoire. J’ai aimé ses personnages, Luna, Filomena l’humaine , Filomena le chat qui est je suppose très inspirée par la chatte (titre!) de l’autrice. Je suis fan de l’Italie, j’aime la richesse culturelle et la beauté des différentes villes que j’ai eu la chance de visiter. Ici Luna nous emmène à Naples, une ville qu’elle retrouve suite à l’hospitalisation de son père..et que j’ai pris plaisir à découvrir à travers ce roman, grâce aux mots de l’autrice.

Luna – Serena Giuliano –

Le résumé du livre :  » Parfois, on pense trouver le soleil en août, mais c’est la lune qu’on trouve en mars ». Luna arrive à Naples contre son gré : son père est gravement malade. Rien, ici, ne lui a manqué. Ses repères, ses amies, son amour sont désormais à Milan. Alors pourquoi revenir ? Pourquoi être au chevet de son papa, au passé trouble, et avec lequel elle a coupé les ponts ? Mais Napoli est là, sous ses yeux : ses ruelles animées et sales, ses habitants souriants et intrusifs, sa pizza fritta, délicieuse et tellement grasse, son Vésuve, beau et menaçant… 
Est-il seulement possible de trouver la paix dans une ville si contrastée ? Et si ce retour aux sources sonnait finalement l’heure de l’apaisement ?

Des 3 romans de Serena Giuliano, Luna est celui que je préfère! Les histoires des personnages sont belles, parfois sombre, l’amour prédomine mais pas que .. il y a une part de mystère, des remises en question, un retour à soi, une belle histoire d’amitié (qui fait référence il me semble aux amies de l’autrice), du respect… beaucoup d’émotions et plusieurs thèmes abordés. J’aurai aimé que cette histoire ne s’achève pas si vite, qu’on entre encore plus, dans le coeur de ces différents thèmes abordés, dans la vie de ses personnages qui sont très attachants ! J’aurai aimé suivre encore l’évolution des personnages, et pourquoi pas en apprendre d’avantage sur cette terrible séparation familiale qui pèse sur Luna et sur l’histoire de manière générale.

Si vous souhaitez, vous évader, découvrir Naples et partir à la rencontre de personnages touchants, à travers le regard bienveillant de Serena Giuliano, c’est clairement le livre qu’il vous faut !

J’ai créée dans mes rubriques à la « une » sur Instagram un onglet Lecture, si cela peut vous donner des idées de lecture.

==>Quel roman me conseilles-tu de lire?

Tu aurais pû t’appeler Toyota YARIS..

Je n’ai jamais pris le temps de vous raconter le récit de mon accouchement concernant Liam, par pudeur sûrement et car ça ne va pas intéresser tout le monde! Mais ça vaut le détour.

Si tu es jeune maman ne prend pas peur ^^ ça va bien se passer et rassures toi sur le fait que le jour de ton accouchement tu vas certainement faire la plus belle rencontre de ta vie!

L’une de nos premières photos ensemble ❤

Cette deuxième grossesse est passée vite, avec le grand devant il faut être honnête on à moins le temps de chiller et de se regarder le nombril. Je ne me plains pas je me suis sentie en forme toute ma grossesse, j’ai fais du « sport » le TBC femme enceinte jusque 5 mois environ, mon ventre est sorti vers 4 mois et demi , 5 mois quelque chose comme ça. Soyons honnête être enceinte n’est pas mon kif, autant j’aime sentir et communiquer avec le bébé autant accepter l’évolution de mon corps .. est une autre histoire mais chaque femme le vit à sa manière et c’est très personnel!! J’ai été suivie de près par mon gynéco, mon endocrinologue pour réguler mon diabète, ma sage-femme et mon ostéo pour les « maux » de grossesse c’est rassurant et très important d’être bien suivie.

Comme je l’écrivais un peu plus haut, vers les 6 mois de grossesse j’ai du rester allongée le maximum de temps, car mon col c’était raccourci tout comme pour Aaron. J’ai respecté au mieux cette recommandation pour le bien de Liam et le miens. Aaron, Dav & nos amis ont été aux petits soins avec moi, j’ai eu le droit à mes virgin mojitos, et nous n’avons jamais autant fait de barbecues que cet été 2019!!

Mon terme était prévu le 19 août. J’ai eu le dernier rendez vous de contrôle à la maternité de mémoire vers le 14 août, aucun signe de pré-travail mais tout allait bien!! la gynécologue m’indique que si le 19 août, il n’y a toujours rien je dois venir à la maternité. Il faut savoir qu’enceinte je ne suis pas stressée du tout, pour le coup la chambre venait à peine d’être terminée, ma valise était presque prête..j’ai dit presque 🙂 (merci chéri!) mais tranquille quoi!!! ^^

Le 16 août ma soirée se passe tranquillement j’ai discuté avec une copine jusque plus de minuit (coucou cycy ), j’étais entrain d’écrire un article pour le blog en regardant la TV quand je suis monté me coucher. Je sens une petite douleur mais je me dis : oh j’ai envie de faire pipi ^^ je monte à la salle de bain et la je commence à me rendre compte que non je n’ai pas envie de faire pipi, et que je perd pas mal de sang (âme sensible d’abstenir) moment de panique! Il est 1h du matin, le travail commence, je termine tant bien que mal ma valise (j’ai jeté mes dernières affaires à la volée pour être honnête 😉 j’ai enfilé une robe et une culotte.. détail très important ^^ pendant ce temps David à réveillé & préparé Aaron en l’espace de 5 minutes à tout casser, on saute dans la voiture et je lui dit de prendre une serviette qu’il met dans le coffre ^^ euh non la serviette c’est pour mettre sous mes fesses !!!!

Nous voila en route pour emmener Aaron chez mes parents, et « foncer » à la mat, enfin dans mon esprit car David dans la panique pense à appeler chez mes parents pour leur dire qu’on arrive et il se met à conduire à 2 à l’heure ayant beaucoup de mal à gérer mes contractions qui sont très violentes, je lui ai demandé d’accélérer. Avec le recul je pense avoir eu 6 contractions au total qui m’ont fait hurler de douleur, dès que la contraction redescendait, je rassurais Aaron qui m’a dit que je lui cassait les oreilles ^^ ahhhhh je l’aime cet enfant!! Dans l’urgence de la situation, Dav m’a proposé d’emmèner Aaron avec nous, chose que j’ai refusé catégoriquement. Il rappelle ma maman qui sort dehors récupérer Aaron et qui me souhaite bon courage en m’entendant hurler de douleur ^^ Après avoir réveillé le voisinage nous voila cette fois en chemin pour la mat, on a grillé un feu je l’avoue j’ai forcé Dav car je sentais que tout allait trop vite et je n’étais pas certaine de tenir jusque la maternité (mais ça je ne l’ai pas dit) car à chaque contraction je pense que Dav souffrait avec moi ou avait pitié de moi au choix^^

mon tout petit ❤

En chemin, à 10 minutes d’arriver à la maternité, j’ai senti la tête de Liam, clairement ne pouvant pas garder cette nouvelle pour moi je demande à David de se dépêcher car il va sortir et je l’informe que j’ai senti la tête, à ce moment précis j’ai un gros moment de panique mais la contraction passée, Liam est « remonté » OUF ! gros soulagement on continue notre course effrénée. Un peu avant d’arriver, nouvelle contraction, je sens que Liam pousse pour sortir ce coup-ci c’est la bonne !! Dav à le Samu en ligne qui lui conseille de s’arrêter dès que possible (en réel nous sommes à 3 minutes de la mat) Encore une fois je refuse on y est presque c’est hors de question que j’accouche au bord de la route devant la préfecture de la Savoie ^^ et la je remercie cette fameuse culotte qui retient un peu Liam ^^ car je sens clairement la tête ! Je vous passe le coup où david à louper l’entrée pour les urgences de la maternité !! le pauvre dans cette panique, a fait demi tour pour arriver en trombe devant les portes des urgences, une sage femme court en direction de la voiture, fait fuir un papa qui devait attendre patiemment que sa femme accouche en fumant sa clope et qui à du être choqué de cette arrivée théâtrale !!

A cet instant, david ouvre la portière et la sage – femme me dit: « donnez moi le bébé », je la regarde sans trop comprendre.. et je lui dis qu’il n’est pas encore tout à fait sorti mais que je sens sa tête ^^ elle me demande de m’assoir sur la chaise roulante mais cela m’est impossible elle me regarde hyper confiante et me dis on va le sortir là, à ce moment précis elle m’a tellement rassurée juste par sa confiance et son regard, qu’en quelques secondes Liam était avec nous, elles l’ont mis dans une serviette chaude et je l’ai gardé dans mes bras, contre moi. Elle m’a félicitée, et s’est excusée pour la voiture ^^ je l’ai remerciée pour la délivrance ! Notre petit guerrier est né dans la voiture, devant les portes des urgences de la maternité, tout s’est bien passé! Je ne remercierai jamais assez cette sage-femme pour ses mots, car grâce à elle j’ai vécu un accouchement inoubliable^^, elle comme moi, nous nous souviendrons de cette nuit là, c’est certain! Elle était contente, car c’était une première pour elle d’accoucher une femme dans une voiture!! chose à laquelle j’ai répondu que pour moi aussi c’était une première ^^ mon accouchement à dû durer en tout et pour tout 20 minutes top chrono ça m’a paru à la fois ultra rapide mais également long, surtout quand j’ai senti la tête de Liam, ne sachant pas comment allait se terminer cet incroyable accouchement!!

Je peux le dire aujourd’hui, je suis tellement fière de nous, !!

P.S. : Du coup j’aurai du informer Toyota de mon accouchement, j’aurai peut être eu un truc pour Liam une voiture pour ses 18 ans ^^

Rejoignez moi sur Instagram qu’on discute un peu !!! Prenez soin de vous !!!